Contactez nous

Faut-il encadrer les diagnostiqueurs immobiliers ?

22/11/2022
Thumbnail [16x6]

Pour garantir la compétence des diagnostiqueurs et rassurer les consommateurs, une carte professionnelle sera instaurée pour exercer.

 

Le député Renaissance des Landes, Lionel Causse, a adressé hier une question écrite à la minisitre de la Transition énergétique sur l’encadrement de la profession de diagnostiqueur pour la réalisation des DPE, avec l'instauration d'une carte professionelle dite  "carte D" qui permettrait de garantir la compétence des diagnostiqueurs, avec un minimum d'expérience pour pouvoir s'installer.Cette proposition fait suite à une proposition portée par la Chambre des diagnostiqueurs immobiliers (CDI FNAIM), 
 

« Alors que près de 50 000 DPE sont produits chaque semaine, ceux-ci sont devenus indispensables pour guider les politiques publiques grâce à leurs statistiques et pour éclairer les particuliers sur la performance énergétique de leurs biens. Malgré un travail de fiabilisation en 2021, ce DPE souffre malheureusement d’un déficit de confiance comme l’a montré une récente enquête de l’UFC-Que Choisir. Alors que la rénovation énergétique devient indispensable pour la plupart des logements français, il est urgent de restaurer la confiance ».
 

« Pour garantir la compétence des diagnostiqueurs et rassurer les consommateurs. Cette carte sans laquelle un cabinet ne pourrait exercer permettrait d’éviter que des personnes lancent leur activité sans un minimum d’expérience comme c’est le cas aujourd’hui. Ce système aurait le double mérite de garantir un minimum d’expérience indispensable à la réalisation du DPE et des autres diagnostics, mais aussi de sanctionner les cabinets low cost qui n’effectuent pas le travail correctement et ternissent l’image de cette profession. Aussi, il souhaite recueillir son avis sur une telle proposition ».